www.martinkuehn.eu - nature and architecture photography - Architektur- und Landschaftsfotografie

Dernières nouvelles

2020-06-07:
Pyrénées et plus
2020-05-01:
L'été toulousain
2020-04-07:
Explorez la Norvège

La « borne photo martinkuehn.eu »

martinkuehn_eu_fotobox_3835.jpg
martinkuehn_eu_fotobox_3837.jpg
Ici j'aimerais partager mes experiences de la construction d'une borne photo, qui va être la vedette de chaque mariage ou fète, avec vous. Pour construire son propre borne photo ou « photobooth », plusieurs choses doivent être considérées en avance. D'abord, il faut se demander quels appareils sont nécessaires ou quels appareils voulait-on utiliser? C'est-à-dire:'
  • Quelle caméra et comment l'installer à l'intérieur de la boîte ?
  • Comment installer la boîte sur un trépied ou sur un autre genre de pied ?
  • Comment va-t-on transporter le tout? Transporter un pied solid, serait-il faisable ?
  • Au cas d'un trépied, lequel? ...et ça affecte aussi les autres objets car la charge maximale du pied doit être respectée...
  • Comment installer la caméra dans la boîte? Comment attacher le box au pied? Pour ç vous pourriez utiliser un escargot de 1/4" pour la camera et un écro de 3/8" pour le tépied.
  • Quelle tablette pour montrer des photos prises? Est-ce qu'il y a besoin d'une imprimante? Dans ce cas-là: Quelle imprimante (transportable) ?
  • Comment transférer des photos de la caméra à la tablette (ou à l'imprimante') ?
  • Comment illuminer la scène ? Comment connecter un flash ?
  • Combien de prises seront nécessaire ?

Dans mon cas, j'ai décidé d'utiliser une petite Canon EOS1100D. La camera fonctionnant sur la batterie n'est peut-être pas l'option la plus confortable mais la moins chère si vous disposez déjà de deux batteries. En plus, il n'est probablement pas nécessaire de changer la batterie plus qu'une ou deux fois pendant une soirée.

Moi, j'utilise une carte SD WiFi qui transfère les images depuis la caméra à la tablette. C'est vrai que ça peut limiter la taille (ou la qualité) des images prises car il n'est pas acceptable que le transfert d'une image dure plusieurs secondes. Selon mon expérience, l'utilisation des images de taille 1-2 MO est faisable de sorte qu'encore des séquences des photos soient transferées vite. Dans le cas des séquences des images de 4,5 ou 6 MO la tablette pourrait se bloquer en reçevant des images. Il est possible que des autres tablettes soient mieux apte à gérer les données mais je n'en ai pas testé d'autres. Si vous avez fait des éxperiences vous-même, laissez moi le savoir!

Pour illuminer la scène, j'utilise une petite dalle à DEL (LED) sur lequel encore un petit flash (où le dernier fonctionne sur piles) puisse être installé qui soit connecté à la caméra par un câble E-TTL. En utilisant le câble E-TTL, la caméra peut controler elle-même la quantité de lumière emise par le flash. La dalle lumineuse et le flash sont mis dans une soft box (boîte à lumière).

Je me suis décidé d'assembler la boîte sur un trépied sans tête de trépied, mon argument principal étant la transportabilité de l'ensemble. Au delà est le trépied bien plus flexible pour des situations différentes comme la hauteur de la boîte peut être réglée.

Une petite télécommande pour déclencher la caméra n'est peut-être pas la meilleure option pour une soirée où beaucoup de gens bourrés vont l'utiliser. La mienne s'est même cassé le premier jour que j'avais prêté la borne. Pour la faire plus robuste, je me suis acheté un buzzer que j'ai connecté aux câbles de la petite télécommande.

Résumé :

  • Boîte faite entièrement de bois (pas lourd et le bois est facile à travailler)
  • Boîte peut être arrêté avec un écrou de 3/8" sur un trépied solide de Manfrotto
  • Canon EOS1100D (arrêté avec une vis de 1/4")
  • Carte SD FlashAir W-04
  • Tablette pour l'affichage
  • Unité DEL et Canon 430 EX-II flash dans une boîte à lumière ordinaire que quelqu'un autre voulait jeter...
  • Câble E-TTL pour la connexion du flash (permet une intensité d'exposition adaptée par la caméra)
  • Prise de courant multiple (trois prises pour moi) pour la dalle à DEL, la tablette et le chargeur de batterie de la caméra
  • Télécommande robuste en utilisant un buzzer (pour 40 €; faite à partir d'une télécommande simple qui coûtait aussi 30-40 €)

Pour décrire le processus en quelques détails: Après m'être décidé sur les mesures de la boîte, j'ai scié les pièces singulières (trois faces normales et une face un peu plus grande pour devenir la porte comme trois pièces pour devenir le sol, la partie au milieu pour arrêter la caméra et le couvercle). Dans la partie inférieure, il me fallait un trou pour l'écrou qui assemblerait la boîte sur le trépied. Le trou devait être assez grand pour pouvoir introduire une clé à fourche ou à cliquet. Dans la partie du milieu j'ai scié des trous pour guider les câbles comme pour pouvoir changer la batterie de la caméra sans la désinstaller.

Les faces ont été renforcées par de petits blocs en bois; voir les images. Des éléments pour guider ou arrêter la tablette doivent aussi être considérés..

martinkuehn_eu_fotobox_3640.jpg
martinkuehn_eu_fotobox_3647.jpg
Une petite plaque en fer a été utilisée pour que la boîte puisse être arrêtée sur un trépied avec l'écrou 3/8" mentionné avant.
martinkuehn_eu_fotobox_3645.jpg
Une charnière a été installé de sorte qu'une face puisse être ouverte comme une porte.
martinkuehn_eu_fotobox_3648.jpg
Parfois, vous devez juste attendre... ;-)
martinkuehn_eu_fotobox_3650.jpg
La bôite a dû obtenir une touche individuelle, bien sûr... Du coup, j'avais coupé mon logo d'un petit carton pour utiliser le dernier pour taguer la borne.
martinkuehn_eu_fotobox_3722.jpg
martinkuehn_eu_fotobox_3727.jpg
Grâce à l'idée de mon père, on avait construit cette jolie fixation pour la dalle à DEL comme la soft box contenait un culot à vis... Des autres options sont naturellement possibles.
martinkuehn_eu_fotobox_3833.jpg
Et voilà comment la télécommande devient robuste aux gens bourrés...
martinkuehn_eu_fotobox_6525.jpg
martinkuehn_eu_fotobox_6527.jpg